Etes-vous un agité orbital ?

J’ai jamais trop compris ce que ma fille fabrique à l’EPFL en chimie-moléculaire, de là à comprendre que l’on “s’amuse” à comprendre les effets d’un geste que tout amateur de vin connaît, à savoir tournoyer son verre de vin pour en humer les parfums. Alors là…Nul ne contestera le bien-fondé de ce protocole, que chacun reproduit plus ou moins intuitivement sitôt qu’il s’agit de déguster un grand cru ou de mélanger un café si l’on n’a pas de cuillère. Quant à expliquer précisément les phénomènes de mécanique des fluides à l’œuvre durant cette opération, qualifiée d’«agitation orbitale», c’est une autre affaire !