Table de tri

Filtres actifs :
    Catégories
    Type de vins
    Millésime
    Label Bio
    Contenance

    Les Vins par couleurs 

    Découvrez nos vins en fonction de leur couleur

    • Vins Rosés
      Vins Rosés

      Le Vin Rosé : Contrairement à certaines légendes, le vin rosé n’est pas issu du mélange de vin blanc et de vin rouge. Le vin rosé demande beaucoup de savoir-faire pour son élaboration. On  compte trois types de rosés : 

      > Le rosé de macération : Ce type de rosé est élaboré à partir d'une vendange de raisins noirs mise en cuve jusqu'à 24 heures avant le début de fermentation afin que les baies libèrent la pulpe, la peau, les pépins et le jus de raisin. Durant cette courte période de cuvaison, les pigments et les arômes contenus dans la pellicule du raisin imprègnent le jus et le teinte au point de donner sa couleur au rosé. On presse alors le moût pour séparer la partie solide (peau, pépin) du jus que l'on met seul à fermenter à basse température (18 à 20°C) pour préserver au maximum les arômes. 

      > Le rosé de pressurage : Cette technique consiste à presser directement les grappes entières ou éraflées, juste après la vendange. Une fois le jus récolté, il est mis en cuve et la fermentation débute. Dans ce cas, le rosé possède une robe plus claire, de couleur saumon, que le rosé de macération

      >Le rosé de saignée : Le rosé de saigné est obtenu à partir d'une vendange mise en cuve, comme pour le rosé de macération, mais destinée à produire du vin rouge. Après quelques heures de macération, on libère une partie du jus contenu dans la cuve et qui a déjà pris une teinte rosée, pour le vinifier à part. Le reste de la vendange est quant à lui laissé dans le cuve initiale afin de produire du vin rouge.

    • Les Vins Bio et Biodynamie
      Les Vins Bio et Biodynamie

      Le vin bio

      C'est la tendance qui n'a pas échappé aux consommateurs. Ces dernières années, bon nombre d'oenophiles n'ont de cesse de rechercher des vins bio. Mais faut-il plutôt dire des vins issus de l'agriculture biologique. Car ce n'est pas le vin qui est bio, c'est le raisin. Les pratiques des vignerons doivent respecter un cahier des charges très strict imposé par l'Europe. Le leitmotiv : cultiver la vigne tout en respectant le vivant et les cycles naturels.

      Le vigneron ne peut donc pas utiliser de pesticides de synthèse, d'engrais chimiques ou d'OGM. Les racines vont alors plus profondément dans le sol pour puiser davantage les caractéristiques du terroir, qui seront reproduites dans le verre. Les consommateurs retrouveront les vins bio grâce au logo AB. 

      Le vin biodynamique

      La biodynamie dans les vignes existe depuis des décennies. Et pourtant, son concept reste encore très flou pour les consommateurs. L'état d'esprit de la culture bio, quant à la préservation de l'environnement s'applique dans ce cas, mais d'autres règles s'ajoutent. La biodynamie peut paraître même mystique pour certains, puisqu'elle fait appel aux forces célestes et terrestres.

      Les vignerons n'hésitent pas à s'en remettre au calendrier lunaire pour cultiver la vigne. Ce sont les rythmes lunaires et planétaires qui vont dicter ici le travail du vigneron. Les tâches ne doivent d'ailleurs pas être mécanisées. C'est pourquoi, le cheval de trait fait sa réapparition dans les vignobles français concernés. L'autre principe fort de la biodynamie consiste à renforcer le système immunitaire de la vigne et à panser les plaies avec des préparations à base de camomille, d'ortie ou de silice. De l'homéopathie pour la vigne en somme. 

      La grande différence entre le bio et la biodynamie se trouve dans la présence de sulfites. Les vignerons ajoutent des composés chimiques pour mieux maîtriser la fermentation. Dans l'agriculture biologique, cette pratique est limitée alors qu'en biodynamie, elle est pratiquement interdite. 

    • Les Vins Blancs
      Les Vins Blancs

      C’est un vin élaboré à partir de raisins blancs ou noirs et traité de telle sorte que le jus reste incolore ou légèrement jaune tout au long du processus de vinification. Le vin est toutefois très majoritairement élaboré à partir de cépages blancs comme le chardonnay, le sauvignon, le riesling. Mais dans certaines régions, comme en Champagne, on peut élaborer un champagne blanc à partir de raisins noirs, comme le pinot meunier et le pinot noir. Pour ne pas colorer le jus, les raisins sont pressés juste après avoir été ramassés, si bien que la peau n’a pas le temps de teinter le jus. On parle alors d’un champagne blanc de noirs. Les vins blancs sont produits sous toutes les latitudes où pousse la vigne. Les vins blancs peuvent être secs, moelleux ou liquoreux, selon le taux de sucre non fermenté qui reste dans le vin. 

    • Les Vins Rouges
      Les Vins Rouges

      C’est un vin élaboré à partir de raisins noirs. Ceux-ci ont subi, juste après la vendange, une période de cuvaison de plusieurs jours afin d’extraire la couleur rouge détenue dans la peau des baies de raisin. C’est elle qui donne sa couleur au jus. Selon la durée de cuvaison, on peut produire des vins rosés ou des vins rouges très denses.

      La cuvaison permet également d'extraire les tanins de la peau et des pépins. La quantité et la qualité des tanins détermine la structure du vin. 

      Les raisins subissent ensuite une fermentation alcoolique : c'est la transformation des sucres du raisin en alcool sous l'effet de levures présentes dans la cuve. 

      La plupart des vins rouges subissent une seconde fermentation : la fermentation malolactique (transformation de l'acide malique en acide lactique pour assouplir le vin).

    • Les Vins Doux
      Les Vins Doux

      Avec des teneurs en sucre qui leur sont propres, le vin moelleux et le vin liquoreux s’invitent de plus en plus souvent sur les tables. Si la production s’est aujourd’hui étendue à des vins du monde entier, la France reste tout de même le plus grand producteur avec des cépages multiples, situés dans plusieurs régions de France.

      Ainsi, si la référence en la matière est le Jurançon, vous pourrez aussi trouver des AOC tout aussi reconnues comme les Loupiac, Sainte-Croix-du-Mont et Sauternes. Ces mêmes vins sont aussi disponibles dans les vignobles de Bergerac, de la Vallée de la Loire, mais aussi en Alsace, Anjou et Touraine. Vous pourrez, par exemple, déguster un Gewurztraminer AOC ou un Pinot gris.

    • Les Vins Effervescents
      Les Vins Effervescents

      Ce terme regroupe tous les vins contenant du gaz carbonique (CO2) que l'on peut détecter gustativement. Ainsi, selon la réglementation européenne, la distinction s'établit en fonction du volume de gaz dans le vin et dans la pression qu'il exerce dans la bouteille. Un vin tranquille se caractérise par un taux de CO2  inférieur à 1 gramme par litre, par conséquent il n'exerce pas de pression dans la bouteille. Un vin perlant contient de 1 à 2 g de CO2  par litre et produit une pression inférieure à 1 bar. Un vin pétillant contient de 2 à 4 g de CO2  par litre et produit une pression de l'ordre de 1 à 2,5 bars. Et le vin mousseux possède une teneur en gaz carbonique supérieure à 4,5 g par litre et exerce une pression dans la bouteille de l'ordre de 3 à 6 bars.

    Pas de produit

    A déterminer Livraison
    0,0 chf Total

    Commander