Table de tri

Catégories
Type de vins
Millésime
Label Bio
Contenance

Bordeaux 

Le vignoble bordelais est la plus importante région viticole de France. Il s’étend aujourd’hui sur 123 000 hectares pour 270 000 hectares de terres agricoles. Les sols et sous-sols girondins sont plutôt peu profonds. La Gironde, la Garonne et la Dordogne adoucissent le climat et satisfont aux besoins en eau du vignoble. On retrouve sur la rive gauche de la Gironde et de la Garonne des sols graveleux, sableux, argileux, provenant de l’érosion des Pyrénées tandis que sur les rives droites, les sols sont à tendance calcaire et argilo-calcaires. Le courant chaud océanique du Gulf Stream accentue le climat tempéré et la forêt des Landes forme un écran protecteur contre les vents de l’Océan. La production du Bordelais est de 6,4 millions d’hectolitres avec seulement 14% pour les vins blancs et 86% pour les vins rouges.

  • Les appellations génériques
    Les appellations génériques

    Bordeaux, Bordeaux blanc sec : ce sont les appellations de base du département de la Gironde.

    Bordeaux Supérieur : appellation rassemblant en théorie les meilleurs des bordeaux rouges génériques.

    Bordeaux clairet, Bordeaux rosé : deux vins rosés différents. Plus vineux et coloré, le clairet mérite d’être redécouvert.

    Crémant de Bordeaux : appellation récente désignant des vins pétillants réalisés selon la méthode d’élaboration des champagnes.

  • Fronsadais - Côtes du Libournais
    Fronsadais - Côtes du Libournais

    Fronsac, Canon-Fronsac : vins rouges charnus et profonds qui acquièrent avec l’âge des arômes de truffe rappelant ceux de pomerol.

    Bordeaux Côtes de Francs : petit vignoble en progrès. Quelques domaines sont au-dessus du lot.

    Côtes de Casillon : appellation méconnue dans le prolongement est de Saint-Émilion. Qualité en net progrès : rouges pleins et fins, supérieurs, pour les meilleurs, à certains saint-émilion.

  • Saint-Émilion
    Saint-Émilion

    Saint-Émilion, Saint-Émilion Grand cru : très vaste appellation au profil géographique contrasté : une partie méridionale située sur une plaine sablonneuse et une seconde partie, plus intéressante au nord, en côte et en plateau. À leur meilleur niveau, les vins de Saint- Émilion possèdent à la fois une structure bien définie et une chair étoffée et gourmande.

    Lussac Saint-Émilion, Montagne Saint- Émilion, Puisseguin Saint-Émilion, Saint- Georges Saint-Émilion : petits vignobles voisins de Saint-Émilion aux vins d’un style comparable mais plus léger, dans un niveau d’ensemble très hétérogène.

  • Pomerol
    Pomerol

    Lalande de Pomerol : appellation voisine de Pomerol. Quelques producteurs récemment installés donnent une nouvelle dimension à ces vins, dont les meilleurs sont très proches de bons pomerols en qualité.

    Pomerol : appellation très prestigieuse et pourtant fort hétérogène. Les plus grands déploient un corps et une bouquet majestueux au vieillissement.

  • Médoc (Margaux + Paulliac + Saint-Estèphe + Saint-Julien + Médoc)
    Médoc (Margaux + Paulliac + Saint-Estèphe + Saint-Julien + Médoc)

    Médoc, Haut-Médoc : appellations régionales dont la qualité globale est inévitablement hétérogène. On trouve néanmoins de très nombreux crus bourgeois de bon niveau.

    Moulis, Lisrac : deux appellations contiguës, un peu en retrait à l’intérieur des terres entre Margaux et Saint-Julien. Bons vins, moins fins cependant que ceux des crus voisins.

    Margaux : réputés pour leur finesse, les meilleurs ne manquent cependant pas de corps.

    Saint-Julien : vins structurés, équilibrés, harmonieux. Peu de producteurs, tous de très bon niveau, en particulier dans les crus classés.

    Pauillac : vins de grande structure, racés et puissants, austères dans leur jeunesse. À de rares exceptions près, la qualité des crus correspond au minimum à celle que laissent espérer leurs différents classements.

    Saint-Esèphe : vins charpentés, charnus et possédant, pour les meilleurs, une race similaire à celle de leurs voisins de Pauillac.

  • Graves
    Graves

    Pessac-Léognan : la partie du vignoble des Graves la plus proche de Bordeaux et celle où sont situés tous ses crus classés. Vins rouges sérieux et harmonieux, à la texture serrée, vins blancs en net progrès, gras, riches et frais.

    Graves (sans Pessac-Léognan) : le vignoble commence à Portets et finit, au sud, à Langon. Vins rouges équilibrés, fruités mais sans commune mesure avec ceux de Pessac-Léognan ; vins blancs de grande qualité et pleins de personnalité. Malgré des progrès, le niveau d’ensemble demeure très hétérogène.

    Cérons : petite partie du vignoble des Graves pouvant produire, dans les meilleurs millésimes, des vins liquoreux de belle finesse.

  • Sauternais
    Sauternais

    Barsac, Sauternes : vins liquoreux de grande race, vieillissant magnifiquement. D’un style plus nerveux et plus frais, les vins de Barsac peuvent choisir de s’appeler soit Barsac, soit Sauternes, soit Sauternes-Barsac. Le niveau d’ensemble a très nettement progressé dans les années 1980, mais ces vins qui nécessitent des coûts et des soins de production énormes ne tolèrent pas la médiocrité.

  • Saint-Julien a.o.c.
    15.5/20 - Decanter
    28,0 chf Disponible
    Tour en fruit et en élégance, ce vin phare de l’appellation porte toute la force de son terroir dans un boisé raffiné, racé.Un vin frais et persistant à déguster dès à présent.
  • Bordeaux Blanc Sec a.o.c.
    90/100 - Robert Parker
    89-92/100 - Wine Spectator
    25,0 chf Disponible
    Un Pessac au charme fou, tout en finesse et en fraîcheur, relevé d’une belle touche d’onctuosité et d’éclatantes notes fruitées. On ne lui résistera pas avec un poisson blanc ou une volaille à la crème.
  • Saint-Emilion Grand Cru a.o.c.
    16.5/20 - RVF
    91-93/100 - Wine Enthusiast
    90-93/100 - Wine Spectator
    En conversion vers le BIO
    59,0 chf Disponible
    Grandiose 2009 ! Le millésime du siècle à Bordeaux a répandu ses bienfaits sur Château Jean Faure 2009 : le vin est complet avec un nez de fruits rouges intenses, une belle matière, milieu de bouche garni et un boisé élégamment toasté. Voir le site du château Jean Faure
  • Saint-Emilion Grand Cru a.o.c.
    17/20 - Jancis Robinson
    93/100 - Decanter
    16.5/20 - RVF
    En conversion vers le BIO
    59,0 chf Disponible
    2010, le grand millésime des grands terroirs. Un début de printemps dont le froid a pertubé la floraison, ce qui a entraîné des rendements faibles mais une belle concentration ! Les conditions climatiques ont favorisé des tanins puissants et ronds. 2010 se caractérise par un vin de grande fraîcheur, aromatique et concentré. La grande année des...
  • Fronsac a.o.c.
    17/20 - René Gabriel
    87/100 - Wine Decider
    86/100 - J.M. Quarin
    27,0 chf Disponible
    Belle robe sombre, des parfums intenses et délicats avec un boisé remarquablement épicé. La bouche est soyeuse mais structurée, les tannins se prolongent sur des notes de sous-bois, de cèdre et de fruits. Toute la grandeur du merlot est ici représentée.
  • Saint-Emilion Grand Cru Classé a.o.c.
    Revue du Vin de France 16/20
    René Gabriel (Weinwisser) 18/20
    En conversion vers le BIO
    59,0 chf Disponible
    « Un vin dont on trouve des similitudes avec le style Pomerelais de Cheval Blanc sans être une copie. Car Jean Faure explore avec ses Cabernets Francs un « fruit pinotant » qui lui est propre… » Antoine Gerbelle ( journaliste de la RVF ) Voir le site du château Jean Faure
  • Saint-Emilion Grand Cru Classé a.o.c.
    93/100 - Wine Spectator
    17/20 - RVF 2015
    95,0 chf Disponible
    Un domaine au sommet de son appellation qui déroule toute la complexité et la suavité de son terroir. Sur ce millésime, c’est encore une alliance réussie entre puissance et élégance, intensité et profondeur.Une démonstration du merlot !
  • Côtes de Castillon a.o.c.
    16/20 : RVF 2016 -- Domaine 1/3 étoiles
    19,5 chf Disponible
    Noblesse oblige, porte-drapeau du secteur, en lisière des plus beaux terroirs de Saint-Émilion, Château d’Aiguilhe a rejoint les plus grands noms de la hiérarchie bordelaise.Comte d’Aiguilhe est tout simplement délicieux. Avec ses tanins caressants et sa bouche veloutée, ce bordeaux est le parfait partenaire des soirées d’été. 
  • Saint Estèphe a.o.c.
    39,0 chf Disponible
    Le nez, très expressif, toujours dans un registre aux arômes de fruits noirs vient en préambule d’une structure en bouche puissante et riche. C’est clairement un vin de garde bâti sur un équilibre richement accompagné par des tanins de grande qualité à la fois délicats et complexes.
  • Margaux a.o.c.
    42,0 chf Disponible
    Situé au cœur de l’appellation Margaux, les origines du Château Marquis de Terme remontent au XVè siècle, mais son nom lui sera donné en 1762,par François de Péguilhan, Marquis de Terme. L’attaque est fraîche et bien équilibrée, soutenue par des tannins souples. La bonne longueur en bouche confirmant que Fleur de Marquis de Terme 2012 est un vin complexe...
  • Médoc a.o.c.
    19,5 chf Disponible
    Second vin de Haut-Maurac, le nez de Bellecour est séducteur. Le bouquet décline des senteurs de cerise confite, fraise, vanille, toasté et de réglisse. La bouche révèle une chair fine et élégante, conjuguant la souplesse et le plaisir des fruits avec des notes de groseille, griotte, tabac. Un rapport qualité-prix-plaisir imbattable !
  • Saint-Emilion Grand Cru a.o.c.
    17/20 : RVF 2011
    En conversion vers le BIO
    32,0 chf Disponible
    Grandiose 2009 ! Le millésime du siècle à Bordeaux a répandu ses bienfaits sur Château Jean Faure 2009 : le vin est complet avec un nez de fruits rouges intenses, une belle matière, milieu de bouche garni et un boisé élégamment toasté. Voir le site du château Jean Faure

Pas de produit

A déterminer Livraison
0,0 chf Total

Commander